Orthoplastie -Orthonyxie

L'orthoplastie

Les orthoplasties sont des appareillages amovibles réalisés sur mesure, adaptées à chaque patient et à chaque pathologie de l'adulte ou de l'enfant. Ces orthèses sont destinées à traiter les déformations des orteils et/ou les conséquences qui en résultent.


Le type d'orthoplastie qui convient le mieux, protectrice ou correctrice (elles peuvent aussi être mixtes), sera déterminé grâce à un interrogatoire et à un examen clinique minutieux.

Suivant le traitement choisi, les objectifs peuvent être antalgiques, curatifs ou préventifs par rapport aux lésions, fonctionnels en améliorant la marche, préventifs par rapport aux rétractions ligamentaires et musculaires.

Les orthoplasties peuvent également être utilisées pour combler l'espace vide laissé par une amputation chirurgicale ou traumatique d'un orteil (prothèse d'orteil).

Ces orthèses réalisent une diminution de la pression sur les zones douloureuses par report des hyperpressions sur les zones adjacentes et par augmentation de la surface d'appui.


Il existe plusieurs type d'orthoplasties:
- Orthoplastie de correction pour chevauchement d’orteils
- Orthoplastie de protection pour un cor (dorsal ou interdigital).


L'orthonyxie

L'orthonyxie est une technique podologique qui permet de corriger des courbures unguéales (courbures des ongles) grâce à une orthèse d'ongle. Cette orthèse est réalisée lorsque la courbure d'un ongle génère des conflits entre la plaque unguéale (l'ongle) et les tissus péri-unguéaux.

Indications des orthonyxies:
Hypercourbures génératrices de conflits douloureux
Toutes les hypercourbures ne sont pas également accessibles à la correction :

Les volutes et les tuiles de Provence se traitent assez facilement.
Les plicatures sont très postérieures (bords de l'ongle parallèles) et il est difficile de corriger une déformation proximale par la partie distale ; l'orthonyxie garde cependant son intérêt antalgique.

Suppression de la douleur
Même si l'hypercourbure est modérée, elle peut engendrer le développement d'hyperkératose (corne ou cor) au bord des sillons de l'ongle et générer une douleur pour le patient. L'orthonyxie permet de soulager efficacement cette douleur.

Corrections préventives
Ces corrections sont indiquées pour les patients pour lesquels un conflit entre l'ongle et les sillons, qui risque de provoquer une effraction, présente un risque. Ce sont tous les patients qui cicatrisent mal et pour qui il est préférable de ne pas avoir de plaies : sujets atteints d'artérite, de diabète ou qui présentent des lymphoedèmes.

Prévention des récidives
Les ongles incarnés sont récurrents en particulier chez les adolescents et aussi chez les patients présentant un trouble statique (défaut d'appui du pied au cours de la marche) que l'on ne peut pas corriger. En cas de traitement de l'ongle par une orthonyxie, la déformation revient rarement au stade du premier jour.
Amélioration des troubles trophiques de l'ongle induits par l'hypercourbure
Dans le cas de stries longitudinales liées à une hypercourbure de l'ongle, l'orthonyxie peut être utilisée comme uneattelle qui vient renforcer la plaque unguéale (l'ongle). Il est alors possible de corriger les fissures en modifiant la courbure de l'ongle. Une onychoplastie peut également être utilisée à cet effet.
Amélioration esthétique de la courbure
La correction de la courbure de l'ongle peut être réalisée avec une orthonyxie pour améliorer l'aspect esthétique de l'ongle.

Principes d'actions:
Une orthonyxie, quelque soit la technique utilisée, est assimilable à un ressort qui en tendant à reprendre sa forme initiale va déplacer les bords de l'ongle en exerçant une force de rappel.

Les forces exercées sur l'ongle sont proportionnelles à la déformation du ressort et il est possible de doser l'activité de l'appareillage en faisant varier certains paramètres : nature et diamètre (ou épaisseur) du matériau utilisé ou déformation initiale infligée au ressort dans le cas de l'agraffe à fil d'acier.